Changer de regard.

 In accompagnement, accompagner la vie, Articles, fin de vie, mort, mythes et rituels, naissance, Rituels de femmes

Nous avons l’habitude de fonctionner avec ce que l’on voit et ce que l’on a appris et accepté.

Une inspiration à être ou vivre autrement peut venir troubler nos habitudes.

Est-ce que cet autrement ne pourrait pas être l’expression de notre réalité ?

Dernièrement j’ai déménagé face à une montagne. Cette montage de ski est magnifique et certains soirs les pistes sont éclairées ce qui la rend très proche, très présente.

Et puis, un soir sans lune et sans éclairage, la montagne disparaît et le paysage change complètement.

Je ne le reconnais pas. Je le vois différemment de que ce que j’ai l’habitude de voir.

Si en plus la brume s’en mêle, ça change encore : j’ai alors l’impression d’être seule sur ma colline car toutes les maisons, les pistes de ski ont disparu de ma vue…elles sont toujours là mais je perçois le paysage différemment. Mon regard change.

Et dans ma vie, je peux prendre conscience que ce que j’avais l’habitude de voir sous un certain angle peut m’apparaitre différemment.

Changer de regard.

Revenir à un regard neutre, moins dépendant de l’extérieur, du décor. Voir l’essentiel.

Nous sommes en contact avec toutes les connaissances, avec un savoir intrinsèque, profond qui nous guide. Or nous avons souvent oublié que nous savons, que nous sommes la connaissance, que notre vie ne dépend pas de ce qui se passe au-dehors et de ce que l’on a acheté comme étant la vérité.

À l’extérieur, tout change en permanence. Ce qui ne change pas est ce mouvement de vie intérieur qui guide, qui perçoit, qui sait ce qui est le plus juste à chaque instant.  Et c’est ce retour à cet espace qui permet de vivre pleinement sa vie, quoi qu’il se passe autour.

Reconnaître que l’extérieur change en permanence peut aider à rester connecté avec ce qui est immuable en soi.

Accompagner la Vie en soi, c’est s’offrir un retour vers cet espace intérieur pendant 3 jours.

Nous y abordons la Naissance et de la Mort, car ces deux passages, dans leur intensité, nous offrent la possibilité d’êtreinitiés à l’expérience de rester avec soi,  au-delà des peurs et des croyances. Et ces 2 passages nous concernent tous et ont été mes grands initiateurs.

Nous proposons également de réveiller les connaissances portées par chacun.e dans le nouveau séminaire que nous créons avec Odile Tresch :Les mythes et rituels au service de la naissance.

Lorsque j’ai écrit mon livre Rituels de femmes pour réenchanter la maternité, j’ai choisi de laisser l’inspiration me guider et de ne surtout pas me relier à une culture chamanique ou religieuse. Je voulais créer en toute liberté des rituels qui feraient sens et toucheraient le plus de femmes et de couples du XXI e siècle, dans notre culture de la naissance actuelle. Lorsqu’Odile, spécialiste universitaire des mythes et rites féminins de la Grèce antique a lu mon manuel, elle m’a dit avoir retrouvé les séquences de certains rituels anciens toujours reliés à un mythe. Dans mon livre, ils sont tous reliés au conte de la Femme source de vie.

Dans cette ouverture à plus de conscience et de confiance, nous proposons de relier les savoirs, d’associer la science et la conscience et d’utiliser les outils créés par les humains depuis toujours : les mythes, les histoires. Je ferai le lien entre cette essence profonde et la manifestation dans nos salles d’accouchement.

Et j’espère que ces mythes nous permettront de prendre un peu de recul sur nos propres histoires afin de retrouver notre lien avec notre profondeur.

Credit photo: Odile Tresch – Photo prise sur la plage de St Gildas de Rhuys où aura lieu notre séminaire.

 

 

 

 

 

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search